Le Grand Raid de la Réunion 2012 vu par Michel Senanedj

Category : 2012 , Résultats

Récit du grand Raid de la Réunion
Grand raid de la réunion - Senanedj Michel

Jour J, des mois d attente se sont passés depuis mon inscription, il est 18h30 nous arrivons à Cap Méchant, le lieu de départ. Les grilles d’accès sont encore fermées mais déjà de nombreux coureurs sont présents. Le stress des derniers jours sur la tempête tropicale nous a fait douter d’une éventuelle annulation ou un décalage de plusieurs jours de ce même départ. Il fait nuit et beau, les étoiles brillent et la température est presque chaude. 19h les grilles s’ouvrent, le contrôle des sacs avec le matériel obligatoire, je dépose les sacs d assistance. Je me dirige devant un grand ravito où nous attend café, sandwichs et coca. 19h30 on s’approche au plus près de la ligne de départ. On s installe à même le sol. Pour nous faire patienter il y a un écran géant ainsi qu une scène où plusieurs groupes de musique qui se succèdent. L’ambiance monte, nous sommes maintenant tous regroupés (Micka, Mallo, MYriam, JPierre, CHristian, Valerie, STephan et Moi). Impossible de bouger, des centaines de coureurs sont autour de nous. Le compte à rebours, annonce qu il nous reste 2 h avant que les fauves ne soient lâchés. Le briefing de l organisateur : il va y avoir de la pluie cette nuit et demain, samedi et dimanche beau temps.

21h ça commence à pousser. De nombreuses cameras sont présentes pour nous filmer. La pression monte, les pros arrivent juste devant nous mais difficile de les apercevoir. 21h59 le décompte, mais à force de pousser, le départ est anticipé de quelques secondes.
La libération, difficile de ne pas chuter. Le départ est très rapide. La foule de chaque coté est immense sur les 5km qui longe la mer. Beaucoup s arrête pour une dernière embrassade avec les amis et la famille. C est très roulant, je me force à ralentir. Je suis à coté de Corinne Favre et Catherine Hery. Je profite de leur frontale pour économiser la mienne.
3′ km la pluie s’invite, Je suis doublé par Micka qui discute avec Pascal Penot. Il ne m a pas vu, je reste derrière lui. 5’km on quitte la route pour un chemin forestier à travers les Cannes à Sucre. Première montée, j alterne course et marche. Mon départ est rapide pour éviter les futurs bouchons.

10km premier ravito, un verre de coca et eau. La suite est roulante sur 10k 600d+.
Il pleut énormément, trempé jusqu aux os, malgré la chaleur je décide d enfiler mon coupe vent.

21km 2h30, j attaque la longue montée étroite, technique et glissante du volcan. Impossible de doubler. On se suit, en 9 km on va prendre 1500d+.
Je suis heureux d être là, et bien physiquement. Sans chercher à accélérer je dépasse des coureurs qui s écartent pour reprendre leur souffle. La course et la pluie commencent à faire des dégâts, certains ont déjà du mal à respirer et d autres sont sous leur couverture de survie. En se rapprochant du sommet il fait très froid, le vent et la pluie se sont renforcés.

30km Foc Foc 5h53mn29s alt. 2350m 520ème.
Je suis gelé, une soupe bien chaude et le plein d eau, je ne tarde pas, un gros ravito nous attend à 5km. Ici pas d arbre et rien pour se protéger des conditions météo. Une alternance de petites cotes dans un décor lunaire.

35Km Le Volcan. 6h52mn44s 572ème.
La météo est catastrophique mais les spectateurs sont présents. La tente des massages est pleine. Les visages sont marqués. Je prend le temps de bien manger et surtout me réchauffer, piles de ma frontale changées, je reprend ma route, Il me reste 125km…….ouf
La plaine des sables, partie roulante de 3 km. Il faut courir pour se réchauffer. La montée st Therese sur 2km et 200d+ l impression de monter à travers un torrent d eau.
Le jour se lève et la pluie est moins intense.

42km Piton Textor. .8h28mn43s 606ème
Un plat chaud, je retrouve Régis Baratero, il va bien, on repart ensemble.
12km dans la BOUE.. Des heures de galères, on avance pas, ça descend mais impossible de courir sans tomber, dans cette partie on va y laisser des forces.

52km Mare Boue, 10h22mn53s 52km 683ème.
Un ravito tenu par des militaires. Régis, Christian et Valerie arrivent. La pluie a fortement repris. Je prend mon temps, mais il faut repartir pour la montée du Bloc 1000d+. La première partie de l ascension se passe bien mais dans la partie finale je dois m’arrêter quelques minutes pour manger et reprendre des forces.

65km Gite du Piton des Neiges 14h20mn20s. alt. 2483. 673ème
Je ne m attarde pas, Cilaos est proche. La descente est très technique, glissante, de nombreuses marches irrégulières, presque impossible de courir.

72km Cilaos. 16h26mn46s 706ème.
Des centaines de spectateurs, de nombreuses tentes militaires sont installées sur le stade. Je récupère mon sac d assistance, Val et Chist, m ont rejoint. Il ne pleut plus, je me change entièrement y compris les chaussures. Un plat chaud et je retrouve Régis sur le départ. Je décide de l accompagner après une heure de pause. Chist et val décident de dormir un petit moment.
Petite descente roulante, elles sont rares. Avant d attaquer la montée du Taibit 1200d+

86km Marla 21h58mn10s 579ème.
2′ nuit la fatigue est bien présente, je suis avec Régis et deux autres coureurs, on s attend mais j ai du mal à suivre.

96km Sentier scout 25h12mn02s 548ème
Un ravito avec des bénévoles au top, tout juste arrivés ils nous demandent de nous installer à table, ils vont nous servir plat chaud, boissons, remplir notre poche à eau et nous apporterons la café sans qu on aient eu à bouger. Le top, on a plus envie de partir.
La traversée de Mafate est interminable. Le balisage est bon, mais j ai l impression de tourner en rond. J ai sommeil et lutte pour rester debout. J ai des hallucinations je vois des ravitos à chaque croisement. Régis réussit à me convaincre de ne pas dormir à même le sol et de lutter jusqu au prochain ravito. Régis a lui aussi du mal, il donne l impression de dormir en marchant. On croise de nombreux concurrents qui dorment sur les chemins avec leur couverture de survie.

101km Ilet à Bourse 28h02mn55s 474ème mon meilleur classement depuis le départ
Dormir un mot magique. On se couche sur une bâche plastique et une autre en guise de couverture, à 4 un contre l autre pour se réchauffer,une personne de la croix rouge doit nous réveiller dans une heure. J ai eu droit à un ronfleur et Regis qui grelotait mais j ai reussi à dormir. Le réveil est difficile avec le froid, je me change et rajoute des couches de vêtements. On repart pour vite se réchauffer. Je suis mieux physiquement, cette heure de repos m a permis de bien récupérer.
Un grand nombre de cotes ne sont pas indiquées sur le profil. On avance, mais on a du mal à se situer. Bientôt le Col du Maido, le plus difficile.

110km il fait jour, j attaque seul la première partie de l’ascension, Régis est parti devant,
j ai du mal dans les gros pourcentage, mon cœur s emballe rapidement, je suis obligé de m arrêter régulièrement. Je croise souvent les mêmes raideurs, nous sommes dans la même galère, nos visages sont marqués mais le sourire toujours présent.

115km Roche. Plate. 33h56mn08s 534ème
j ai gravi ……seulement la moitié du Maido, je retrouve Régis, je pensais qu il était déjà loin.
J apprend la mort d un coureur, ça fait froid dans le dos.
Je regarde mes SMS, la lecture me redonne le moral, je m aperçois que tout un club suit la course et notre progression. Merci le TAC
Reste 5km avant le sommet et 1000d+. Il va faire très chaud, on avait fait cette partie en reco il y a 3 jours, je sais qu il n y a pas d ombre, je récupère une bouteille d eau supplémentaire pour pouvoir m arroser la tête dans l’ascension. De nombreux randonneurs et spectateurs sont présents, ils nous encouragent. On se croirait sur une Etape du tour France. A 3 km du sommet, on l aperçoit, des centaines de personnes venues encourager et porter assistance se font entendre, les Hélicoptères sont au même niveau que nous pour nous filmer. Un vrai mur a grimper dans une ambiance de folie.

121km Maïdo Tête Dure 37h19mn46s. D:2030m 551ème
Je suis heureux mais un début de douleur à la cheville fait son apparition. On doit redescendre au niveau de la mer. 12 km qui vont durer une éternité pour moi, la douleur de plus en plus présente ainsi que la fatigue me font craindre le pire.

134km Sans Souci 41h18mn28s 558ème
enfin un ravito, il est situé dans l école du village. Les encouragements sur le bord de route me font le plus grand bien,toute l ile vit au rythme du grand raid, les réunionnais ont installés des ravitaillements devant chez eux, on signe des autographes pour les enfants.
J avance dans la difficulté mais tous sont en admiration devant notre épopée. Je me traine jusqu aux tables, rien ne me fait envie, une voix au loin me propose des crêpes sucrées toutes chaudes, un luxe, 3 sont englouties en quelques secondes. Je trouve un lit de camp dans la cour, je décide de m assoupir 15min. STephan est venu à ma rencontre, quelle belle surprise, il va s occuper de moi comme une vrai mère. Il me strappe la cheville, m apporte de quoi me manger (des crêpes bien sur) et surtout il va me remonter le moral. Je ne m attendais pas à le voir, il m’a remis sur pieds ………merci STephan
Sur le départ Valerie arrive seule, Christian est parti devant pour prendre le temps de dormir au prochain arrêt. Je l attend pour repartir.

135km Rivière de Galets Halte-là 43h17mn01s 597ème
deuxième base de vie, Mallory est là, il attend Myriam, je retrouve Christian et Régis qui dorment. Je rencontre le médecin pour ma cheville …verdict tendinite du tendon d Achille……..le final va être très dur et long pour moi . Je mange du riz, des lentilles et des saucisses. Je change de vêtements. J ai mal à la cheville mais le moral est au plus haut.
Après une heure de pause on reprend notre périple avec Valerie et Christian, la troisième nuit commence. La montée se passe bien ainsi que la descente technique dans les arbres. Mais au 145km la douleur est insupportable, j avance très difficilement. Je demande à Val de partir devant, j étais devenu un boulet, 1h30 pour faire 5km de descente …….la misère

150km La Possession 49h01mn20s 658ème.
A mon arrivée je suis surpris de voir Valerie en pleine forme, Christian n était pas bien et à préféré dormir un peu. Micka, Babeth, Régine, et Mallo sont là pour nous assurer l assistance. Je me couche sur un banc, j espère que ma cheville va aussi récupérer. Un moment plus tard j ouvre les yeux et Jean Pierre est Là, couché devant moi. Nouveau réveil, Myriam est aussi là…….il y a foule sur ce ravito et surtout tout le TAC
Micka me réveille et me passe de la crème sur ma cheville. On décide de tous finir ensemble malgré nos doutes sur notre forme physique. Ce repos m a fait le plus grand bien , la douleur est toujours présente mais elle est supportable.

156km Grande Chaloupe 53h52mn04s 718ème
On progresse, on se soutient et surtout on lâche rien dans cette partie interminable

165km Colorado 57h21mn58s 748ème je prend un peu d’avance pour me faire soigner la cheville, Micka est au petit soin pour moi, crème massage, bombe de froid. Il nous reste 5,5km de descente très technique. Avec un temps estimé de 1h30. Certains dans la douleur mettront le double. J attaque cette dernière partie sans savoir si ma cheville va tenir, je prend la tête du groupe, j accélère progressivement, ils sont tous derrière moi. JPierre voudrait finir en moins de 60h, je continue à accélérer, la bombe de froid m a totalement anesthésiée le pied, je décide de tout lâcher et faire la descente à bloc avec les encouragements de Christian tout juste derrière moi. On va se faire plaisir et doubler plus de 30 coureurs. On prend des risques mais le plaisir est immense. 54min arrivée en bas ( Kilian 47min et moyenne des coureurs 1h50) avec Christian on est heureux comme des enfants, on attend les autres membres du club pour finir ensemble. On revoit passer tous les coureurs que nous avons dépassés plus tôt, Ils ne comprennent pas pourquoi on est descendu si fort pour ensuite attendre …;-)

Redoute arrivée 21/10 il est 08:47 58h47mn55s 170km 749ème 319ème V1
le passage de ligne main dans la main est magique, rempli d émotion. Sur les conseils de STephan on ne court pas, on prend le temps de savourer ce moment . Tout le club présent à la Reunion est autour de nous pour nous féliciter. Tout juste la ligne franchie on nous remet TEE shirt et médaille. On en a rêvé, on est FINISHER de la Diagonale des FOUS

Fin d une belle saison bien rempli, …….J AI SURVÉCU !!!!!


Aviva Urban Trail de Hyères 2012

Category : 2012 , Résultats

Ce dimanche matin 21 Octobre 2012 avait lieu la troisième édition de l’AVIVA TRAIL de la ville de HYERES.

Cette course atypique entre mer et colline, vieille ville et nature nous aura fait découvrir la ville de Hyères dans ses recoins les plus pittoresques. Départ De l’emblématique place Clemenceau, jusqu’aux 230 marches de “l’enfer” pour atteindre la colline du paradis. Repartir foulées bondissante (ou presque) sur un petit sentier longeant le cimetière. Nous sommes revenu dans les ruelles pavées et sinueuses de la ville nous montant jusqu’au château et ces belles ruines. Les plus courageux qui se sont attaqué aux 20 km, empruntant la crête du fenouillet et sa vue incomparable sur la baie d’Hyères et des îles d’or auront eu le plaisir de découvrir une nouvelle draille inédite, rendant le parcours un peu plus technique que l’année précédente. Nous avons traverser les jardins botaniques de la Villa Noailles et son architecture incomparable avant de redescendre cerveau mode off sur la ligne d’arrivée.
 

L’équipe du TAC présente

Équipe du TAC

Équipe du TAC


 

Les podiums du TAC

Podium Marie CORDIN

Podium de Marie CORDIN (1ère)

Podium Mireille Chastaignet

Podium de Mireille Chastaignet (2ème)


 

Résultats Urban Trail


Grand Raid de la Réunion 2012 – Résultats du TAC

Category : 2012 , Résultats

Le TAC peut être fière de ses participants au GRR. Finir ensemble après 58 heures de courses montre l’état d’esprit qui règne au sein du Club. Vous nous avez fait vivre et grâce au live 2 jours et demi de frissons, à des milliers de kilomètres derrière nos ordinateurs à scruter tous les points de passages. Vous garderez un souvenir intarissable de cet épreuve et nous attendons votre retour avec impatience pour partager votre bonheur.

On n’oubliera pas Micka et Mallow qui malgré leur abandon on montré que nous n’étions que des humains et que la sécurité était la priorité. L’abandon fait aussi parti de la vie du sportif et encore plus sur des évènement tel que les ultra trail.

Résultats en image ci-dessous

Dechesne Valérie : 58h47mn15s – 746ème

Grand raid de la réunion - Dechesne Valerie

Grand raid de la réunion – Dechesne Valerie

Dutto Myriam : 58h47mn27s – 747ème

Grand raid de la réunion - Dutto Myriam

Grand raid de la réunion – Dutto Myriam

Coiquault Jean-Pierre : 58h47mn39s – 748ème

Grand raid de la réunion - Coiquault Jean-Pierre

Grand raid de la réunion – Coiquault Jean-Pierre

Senanedj Michel : 58h47mn55s – 749ème

Grand raid de la réunion - Senanedj Michel

Grand raid de la réunion – Senanedj Michel

Pasin Christian : 58h48mn06s – 750ème

Grand raid de la réunion - Pasin Christian

Grand raid de la réunion – Pasin Christian

Hoareau Mickael : Abandon

Grand raid de la réunion - Hoareau Mickael

Grand raid de la réunion – Hoareau Mickael

Halin Mallory : Abandon

Grand raid de la réunion - Halin Mallory

Grand raid de la réunion – Halin Mallory


Grand Raid de la Réunion 2012

Category : 2012 , Résultats

Ce jeudi 18 octobre 2012 à 22H aura lieu le départ pour le GRR(Grand Raid de la Réunion).
Au menu 170km et +10845m de Dénivelé positif.

Pour suivre nos amis du TAC, voici leurs noms et numéros de dossard:

N°1388 : Christian Pasin
N°1061 : Jean Pierre Coiquault
N°0359 : Mallory Halin
N°1900 : Michel Senanedj
N°0826 : Mickael Hoareau
N°0360 : Myriam Dutto
N°???? : Pascal Blanc
N°0003 : Stéphane Vatinet
N°1158 : Valérie Dechesne

Vivez le Grand Raid en direct sur http://grandraid.sfr.re

 

Teaser officiel Les 20 ans du Grand Raid de la Réunion

 

Grand Raid de la Réunion – le site officiel


mai 2019
LMMJVSD
« Déc  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031